Le CEDDRE a participé au Grand Débat National

Objectif : recueillir des propositions positives dans un Livre Blanc

Des propositions constructives

Nous avons recueilli de nombreuses suggestions innovantes dans le domaine du DD et RSE, dans le but d’en faire un bref Livre Blanc qui sera adressé au président de la République d’ici quelques mois.
Nous sommes à l’écoute de vos meilleures idées sur ce thème !

Comment pouvez-vous participer ? :

1/ Envoyez-nous vos propositions en une page maximum

2/ Un jury d’expert ne retiendra les textes selon deux grands critères :

  • Une présentation positive de l’idée les critiques n’ont pas leur place dans cette consultation
  • Son caractère innovant

Tous les textes seront disponibles sur notre site

 

A titre d’exemple voici deux premières idées

1ère proposition :

Création d’un Ministère de l’Ethique, avec six grandes missions

Nous voudrions par cette initiative apporter une pierre à un nouveau projet de société qui répond aux attentes réelles des Français.

  1. Favoriser une prise de conscience éthique dans tous les rouages de notre société.
  2. Recueillir et orchestrer les expériences, les cas vécus d’éthique afin de les faire connaître et de permettre à chacun de s’en inspirer pour changer de comportement.
  3. Proposer des textes de lois qui favoriseraient l’éthique.
  4. Financer le projet d’une Banque de Données éthique (Il s’agit de mettre à la disposition du public des analyses sur le comportement éthique, social, environnemental des grandes entreprises françaises cotées ou non cotées.)
  5. Organiser deux ou trois fois par an une campagne ou un grand événement sponsorisé qui concoure à développer l’éthique
  6. Etudier comment mettre en place des contrôles et des sanctions dans les cas graves de non comportement éthique.

Pour recevoir tous les détails de chaque point abordé, demandez-nous le texte intégral par email !

Nous contacter ou nous envoyer une proposition : c’est ici

2ème proposition :

Création de complexes agro-industriels en Afrique pour favoriser le développement,
pour générer de l’activité locale et réduire les migrations économiques.

Des membres fondateurs du CEDDRE ont crée la FADIA, une ONG qui développe dans 4 pays africains (Benin, Congo-Brazzaville, Cameroun et Congo-RDC) un nouveau concept dénommé PADDI : Pole Agricole de Développement Durable et Industriel.

Il s’agit de transformer une vallée africaine en y introduisant une l’agriculture BIO , de nouvelles semences. Ensuite toutes les productions agricoles sont transformées sur place en produits finis à l’aide de petits ateliers ou mini usines installées dans les villages.
La commercialisation s’effectue en en circuit court dans les villages et villes environnantes.
Chaque complexe permet de faire vivre et de sédentarisé plus de 9OOO familles.
Voir le site : www.fadiafoundation.org

Pierre Cadet
Président du CEDDRE

Le CEDDRE et FIDAREC à la COP22

Le CEDDRE a soutenu la COP22 (Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques) qui s’est tenu à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.

Le CEDDRE a été présent à Marrakech

Comme en 2015 à la COP21 à Paris, le CEDDRE s’est rendu au Maroc pour la COP22 qui a été nommé « COP de l’action ».

L’équipe du CEDDRE a présenté le concept du CEDDRE en partenariat avec FIDAREC sur le stand du Club France, dans la zone Verte.

Quelques chiffres sur les participants

  • 40 000 participants (25 000 attendus)
  • 13 000 accrédités par le Secrétariat Général de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ce qui leur donnera accès à la zone dite bleu, géré par l’ONU .
  • 1 500 journalistes et 8 000 délégués de la société civile accueillis

Le CEDDRE Rappelle les enjeux de la COP22

La COP22 prend le relais d’une COP21 au cours de laquelle des avancées importantes ont été enregistrées. Elle s’inscrit dans l’action pour concrétiser les différents axes retenus dans l’Accord de Paris, notamment ceux qui ont trait à l’adaptation, la transparence, le transfert de technologies, l’atténuation, le renforcement des capacités et les pertes et préjudices.

Hakima El-Haite, ministre délégué à l’Environnement, en charge de la COP 22 de Marrakech, a préparé ce grand événement qui s’est déroulé dans la ville ocre.

Pour rappel, la 7ème Conférence des Parties à la Convention sur les Changements Climatiques (COP7) s’était déjà tenue à Marrakech en 2001.

Le CEDDRE souligne la démarche engagée du Maroc

Selon l’organisme indépendant Climate action tracker (CAT), le Maroc fait partie des quatre pays les plus écologiques au monde aux côtés du Costa Rica, du Bhoutan et de l’Éthiopie.

Le Maroc ambitionne de porter à 42% la contribution des énergies renouvelables à la production électrique d’ici 2020, et à 52% à l’horizon 2030.

Le Maroc comme organisateur de la Conférence des Nations Unies sur le Climat en 2016, est cohérent avec sa démarche de pays engagé dans l’écologie.

Le CEDDRE recommande les conseils de la COP22 pour des structures eco responsables

Éviter le jetable

Préférer toujours des serviettes classiques en tissu à des serviettes en papier ; des verres ou tasses en verre ou porcelaine aux gobelets et verres en plastique ; des ustensiles lavables aux jetables. Faites durer les objets que vous utilisez, car non seulement c’est plus écologique, mais aussi plus économique.

Être éco responsable au bureau

N’imprimez que si c’est nécessaire et recto-verso pour réduire l’utilisation du papier. Utilisez une fontaine d’eau au travail, ou un filtre sur l’eau du robinet si c’est possible. Triez vos déchets même au bureau. Pour la déco de votre espace de travail, quoi de plus beau et plus sain qu’une plante ?

Avant de quitter votre bureau, s’assurer-vous d’éteindre toutes les lumières et toutes les machines. Ces gestes contribueront à réduire votre propre empreinte écologique, mais aussi à inspirer vos collègues à en faire autant. Il faut donner l’exemple du comportement écoresponsable .

 

Ceddre-logo-header

Pierre Cadet
Président du CEDDRE

Sandrine Maisano
Directrice du CEDDRE

cvyuy-fidarec_logo

Alain Chatenet
Président de FIDAREC

Le CEDDRE soutient la COP22 au Maroc

logo-cop22

La COP22 (Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques) se tiendra à Marrakech au Maroc du 7 au 18 novembre 2016.

Les enjeux :

La COP22 prendra le relais d’une COP21 au cours de laquelle des avancées importantes ont été enregistrées. Elle devra s’inscrire dans l’action pour concrétiser les différents axes retenus dans l’Accord de Paris, notamment ceux qui ont trait à l’adaptation, la transparence, le transfert de technologies, l’atténuation, le renforcement des capacités et les pertes et préjudices.
Pour Hakima El-Haite, ministre délégué à l’Environnement, en charge de ce grand événement qui se déroulera dans la ville ocre : « Si Lima fut la COP des négociations, Paris, celle des décisions », la COP22 sera la Conférence de l’action ».
Pour rappel, la 7ème Conférence des Parties à la Convention sur les Changements Climatiques (COP7) s’était déjà tenue à Marrakech en 2001.


 

Quelques chiffres :

  • 25 000 à 30 000 participants sont attendus
  • 13 000 seront accrédités par le Secrétariat Général de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ce qui leur donnera accès à la zone dite bleu, géré par l’ONU.
  • 1 500 journalistes et 8 000 délégués de la société civile seront accueillis.

Une démarche engagée du Maroc :

Selon l’organisme indépendant Climate Action Tracker (CAT), le Maroc fait partie des quatre pays les plus écologiques au monde aux côtés du Costa Rica, du Bhoutan et de l’Éthiopie.

Le Maroc ambitionne de porter à 42% la contribution des énergies renouvelables à la production électrique d’ici 2020, et à 52% à l’horizon 2030.

Pour le CEDDRE, le Maroc comme organisateur de la Conférence des Nations Unies sur le Climat en 2016 est cohérent avec sa démarche de pays engagé dans l’écologie.

Le CEDDRE répondra présent :

Vous retrouverez prochainement toutes les informations utiles pour rencontrer notre équipe sur place, dans un emplacement dédié.


 

En attendant ce grand événement, le CEDDRE recommande les conseils de la COP22 pour des structures eco responsables :

Éviter le jetable

Préférer toujours des serviettes classiques en tissu à des serviettes en papier ; des verres ou tasses en verre ou porcelaine aux gobelets et verres en plastique ; des ustensiles lavables aux jetables. Faites durer les objets que vous utilisez, car non seulement c’est plus écologique, mais aussi plus économique.

Être éco responsable au bureau

N’imprimez que si c’est nécessaire et recto-verso pour réduire l’utilisation du papier. Utilisez une fontaine d’eau au travail, ou un filtre sur l’eau du robinet si c’est possible. Triez vos déchets même au bureau. Pour la déco de votre espace de travail, quoi de plus beau et plus sain qu’une plante ?

Avant de quitter votre bureau, s’assurer-vous d’éteindre toutes les lumières et toutes les machines. Ces gestes contribueront à réduire votre propre empreinte écologique, mais aussi à inspirer vos collègues à en faire autant. Il faut donner l’exemple du comportement écoresponsable.

Comment poursuivre la dynamique de la COP21 ?

Ce Forum de réflexion a été organisé par Le CEDDRE, (CEntre du Développement Durable et REsponsable), en clôture de la COP21, (Conférence internationale sur le changement climatique) à Paris le 11 décembre 2015, au Pôle Universitaire Léonard de Vinci (Paris-La Défense).

Durant ce forum, des experts internationaux ont proposé des approches d’avant-garde sur le CO2, sur la ré-invention des modèles de société et sur le rassemblement des parties prenantes.

Le CEDDRE, qui ouvrira ses portes prochainement, a organisé ce forum en partenariat avec Presidency Key Brief, revue internationale de prospective sur la réinvention et les enjeux de la transition.

 

                                                                                                          Déroulement de l’événement :

COMMENT POURSUIVRE LA DYNAMIQUE DE LA COP21 ?

  • Accueil des participants par Pierre CADET, président de la FEDD et du CEDDRE, Sandrine MAISANO, directrice du CEDDRE et Patrick PHILLIPPARD, président de Presidency Key Brief
  • Comment rassembler les acteurs du développement durable après la COP21 ?
    Présentation du projet du CEDDRE
    par Pierre CADET et Sandrine MAISANO

 

LE CO2, DIOXYDE DE CARBONE : AMI OU ENNEMI POUR LE FUTUR?

  • Panorama du CO2, quoi et comment ? par Philippe RIGOUT, Co-fondateur de Circular For Ever
  • CO2 Solution de capture et séquestration du carbone (CCS)
    par Pedro ABRANTES, Co-fondateur de CO2track

    • Présentation des solutions techniques du CCS et état de l’art
    • Business model du CCS, freins et leviers
  • Solution d’utilisation et valorisation du CO2 (CCU)
    par Jacques DEGROOTE, Président de CO2track

    • Inventaire des voies de valorisation du CO2 et état de l’art
    • Le CO2, lien entre économie circulaire et climat
  • Conclusion et perspectives

 

L’APRÈS COP21 : RÉ-INVENTER NOS MODÈLES ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX

  • La réinvention du modèle occidental
    par Kimon VALASKAKIS, ancien Ambassadeur du Canada à l’OCDE Professeur Emérite
    de Sciences Économiques à l’Université de Montréal et Président de la Nouvelle Ecole d’Athènes
  • Le monde de demain : apocalypse ou renouveau du sens?
    Présenté par Alexandre ROJEY, Vice-président Think Tank SENS +, Fondateur et animateur du Think Tank IDEESde la Fondation Tuck
  • Évolution des valeurs dans la société d’aujourd’hui et de demain,
    par Carine DARTIGUE-PEYROU, Présidente du comité scientifique du Cercle de Prospective RH, membre du Think Tank Futur Numérique de l’Institut Mines-Télécom, Secrétaire générale des Entretiens Albert-Kahn, Vice présidente du Club de Budapest
  • Échanges et rafraîchissements

Les résumés de chaque thématique seront bientôt disponibles auprès du CEDDRE.

Plus d’infos : www.ceddre.com ou contactez nous par mail à: cop21@ceddre.com